Je m’appelle Natacha

Je m’appelle Natacha, j’ai 28 ans et je suis opticienne de formation.

Je n’étais pas vraiment destinée à faire des études scientifiques. Petite, les seules choses qui m’intéressaient étaient d’écrire, d’inventer des histoires et de gribouiller sur mes cahiers.

Mais, malgré mon piètre niveau et mon intérêt tout relatif, j’ai obtenu mon bac S et passé un BTS optique-lunetterie en alternance.

Cela fait 6 ans que je suis diplômée et que je travaille à temps complet dans un grand magasin en galerie marchande. Mon intérêt pour le métier s’est développé peu à peu.

A côté du boulot, j’essaie le plus possible de faire ce que j’aime: peinture, musique, écriture, théâtre, création.

N’oubliez jamais que votre plus gros obstacle, c’est vous même.

Mon besoin de changement

Pourquoi ce besoin de changement?

Comme je vous l’ai dit, mon intérêt pour l’optique s’est développé au fur et à mesure de mon expérience en magasin et en cours. Après mon BTS, j’ai même choisi de continuer mes études sur mon temps libre.

Mais, malgré mon amour naissant du métier, les conditions dans lesquelles je travaille sont parfois compliquées. Le fait de travailler en galerie marchande, sans voir le jour, avec un bruit de piscine municipale continu, des clients à qui tout est dû

Il m’arrive de plus en plus de m’interroger sur mon avenir. Je me demande si je finirai ma carrière dans l’optique.

Comme j’adore apprendre tout et n’importe quoi, j’ai décidé de reprendre des formations dans un domaine très différents de l’optique: le web-marketing.

Mon histoire

Mon parcours scolaire et professionnel

2005 – 2009

Le lycée

Le lycée est une super période pour moi. J’y ai beaucoup de très bons souvenirs.

C’est à ce moment là que je me suis vraiment sociabilisée et que je me suis prise en main. La lecture et l’écriture ont vraiment pris une place importante dans ma vie. J’ai commencé à écrire des fanfictions et à les publier sur des forums. Je me suis rendu compte que j’aimais partager mes histoires et avoir le retour de mes lecteurs.

J’ai également repris contact avec le théâtre pendant cette période. Cela faisait des années que j’avais arrêté. Jouer sur scène, devant un public, m’a toujours apporté beaucoup de stress et, à la fois, une énergie incroyable.

Mes premiers pas dans l’optique datent aussi de cette période. Mon cousin avait un magasin d’optique qui était à côté de mon collège. J’y allais souvent avant de rentrer au lycée. Quand j’ai intégré le lycée, j’y passais beaucoup de temps pendant mes week-end et mes vacances. C’est comme ça que j’ai commencé à toucher un peu à la vente et à l’atelier, et à choisir d’en faire mon métier.

2009 – 2012

Les années BTS

Après avoir miraculeusement obtenu mon bac scientifique (grâce à la philosophie), j’ai intégré une formation en alternance de BTS opticien-lunettier.

Je travaillais toujours chez mon cousin et je passais plus de temps à lire des mangas et romans de fiction qu’à travailler sur mes cours.

Le métier me plaisait mais les cours ne m’intéressaient pas et je les trouvais très compliqués et indigestes.

Rater mon BTS a été comme un électrochoc. J’ai vraiment commencé à travailler (même si je pensais que je le faisais avant). J’ai découvert le métier à ce moment là. Autre que la vente et l’atelier, j’ai commencé à m’intéresser à la partie technique et à vouloir résoudre les problèmes de mes clients.

Rentrer dans cette formation en alternance m’a beaucoup aidé pour mon développement personnel. Avant ça, j’étais une jeune fille timide et effacée, un peu garçon manqué et sans aucune confiance en elle. Obligée de m’habiller correctement, j’ai commencé à porter des talons, des robes, à me maquiller, à prendre soin de moi… et surtout, à m’affirmer.

2012 – aujourd’hui

Mon expèrience professionnelle

Une fois mon BTS en poche, j’ai trouvé du travail tout de suite. Quittant le magasin de mon cousin, j’ai pris mon indépendance et j’ai fais ce que je voulais faire depuis longtemps.

A côté de mon boulot d’opticienne, j’ai continué mes études pour me spécialiser dans l’optométrie. J’ai appris la vente au niveau professionnel tout en me positionnant comme professionnelle de santé en m’occupant des examens de vue et des adaptations lentilles.

J’ai également repris la musique, le théâtre et la peinture.  Remonter sur scène m’a fait beaucoup de bien au niveau de ma confiance en moi et a soulagé mon besoin de reconnaissance.

J’ai vécu à 100 à l’heure pendant 3 ans, sans chercher à réfléchir à ce que je voulais vraiment. Je sortais beaucoup, j’organisais des expositions, j’étais toujours en mouvement et j’ai rencontré beaucoup de personnes géniales.

J’ai finalement levé le pied et c’est à ce moment que j’ai commencé à m’interroger. Après un passage à vide, je me suis tournée vers le développement personnel et la psychanalyse pour essayer de me sentir mieux.

Après plusieurs mois de thérapie, de travail sur moi et de recherches, j’ai remonté la pente.

Mes changements

06/03/2017

Accident

Début 2017, j’ai connu une grande période de pression et de doute au boulot.

J’ai prit une semaine de vacances que j’ai passé dans le Jura à skier et faire des raquettes, dans un paysage magnifique et apaisant.

En rentrant sur Avignon, j’étais stressée à l’idée de retourner au magasin.

Je suis allée travailler à vélo ce jour-là. La journée s’est passée sans accroche. Sur le chemin du retour, quelque chose m’a surprise, j’ai fait un écart et une belle chute à vélo. Un doigt et le nez cassés, des bleus partout mais plus de peur que de mal.

Cet accident m’a bloqué pratiquement deux mois chez moi. Comme je ne pouvais pas faire grand chose (interdiction d’utiliser ma main droite), je me suis mise à lire et à regarder des vidéos sur internet.

début avril 2017

Une lecture qui m’a changé

C’est la lecture d’un livre qui m’a donné envie de me lancer sur internet.

Ce livre, c’est: Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études.

Je connaissais déjà Olivier Roland, l’auteur. Quelques mois avant, j’avais télécharger Zen et heureux qui m’avait beaucoup inspiré.

Je suis tombée sur ses vidéos sur Youtube et elles ont fait naître une motivation et une envie de changements qui n’ont pas cessé de grandir depuis.

Puis j’ai acheté Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études et là, ma vie a changé. J’ai su ce que je voulais faire: vivre indépendamment grâce à mes créations sur internet.

début mai 2017

Vivre de sa passion

J’ai repris le boulot et j’étais remontée à bloc! Création de site, écriture, montage vidéo… je recommençais à apprendre et j’adorais ça.

Peu après avoir repris au magasin, j’ai reçu un mail d’Olivier Roland (je vous parlerai des auto-répondeurs dans un article) qui faisait la promotion d’une formation en ligne.

Cette formation répondait à toutes les questions que je me posais alors. Après une grande période de réflexion, je me suis lancée. Je ne le regrette vraiment pas!

Cette formation s’appelle Vivre de sa passion et est présentée par Sylvain Carufel.

J’apprends aussi à vivre grâce à internet en travaillant avec d’autres supports (livres, vidéos…) mais investir dans une formation me permet de rester motivée et en mouvement.

Pour aider les personnes dans mon cas, je partages toutes mes expériences, mes apprentissages et mes inspirations sur ce site. C’est un peu « Le web-marketing pour les nuls ».

Et aujourd’hui, en 2018

Improvisez votre vie

Et aujourd’hui, après toutes ces épreuves et tous ces apprentissages, me voici coach de vie, blogueuse et formatrice web!

Je suis tellement reconnaissante et tellement fière d’en être là où je suis aujourd’hui!

Et ce n’est que le début!

Je vous explique tout ça sur la page de présentation de Improvisez votre vie!

Culture Vision Fr

Étonnamment, mon expérience d’opticienne me pousse peu à peu à faire de la prévention en ce qui concerne l’optique et, plus spécifiquement, la vision.

J’ai donc créé une chaîne Youtube qui est en pleine évolution!

Je vous explique tout ça sur la page de présentation de Culture Vision Fr.